• A mulotr' parelle

    Née de la volonté de deux amapiennes d'Aron «  d'  essaimer  », l'AMAP de Champgenéteux a débuté en septembre 2012 peu après le démarrage de l'exploitation maraîchère de l'Hôtellerie.
    Une douzaine d'Amapiens seulement à ce jour mais plusieurs producteurs et des amis de l'AMAP. Bois raméal
    Aux côtés de Gael et Carine, les maraîchers, nous avons souhaité que d'autres producteurs nous apportent leur expérience, leur vécu et qu'ils nous permettent d'étoffer notre panier.

    Pour respecter notre charte, nous avons cherché localement les agriculteurs qui pouvaient nous fournir en produits de qualité, respectueux de notre santé et de notre environnement. Pour le vin, le local est un peu loin  ! Mais pour le reste on économise les kilomètres... D'ailleurs, les consom'acteurs s'organisent  : ceux de Villaines la Juhel sont quatre, un seul vient chaque semaine  !

    Nos contrats sont annuels (pour les viandes et les liquides) et bisannuels pour les légumes. Quelques fruits de saison se glissent parfois dans nos paniers  : physalis en automne, fraises au printemps. Les prix sont établis en toute traLa distributionnsparence par les producteurs qui nous indiquent leur démarche et leurs élémentsde référence. NOUVEAUTÉ : pour l'hiver 2013-2014, des pommes et du fromage de vache sont proposés.

    Lors de nos rencontres (réunions, fermes-ouvertes...), la convivialité est de mise  ; nous découvrons la spécificité de chacun... Et les choix et difficultés de chaque métier. Ainsi, Thierry explique qu'il utilise les services d'un abattoir proche qui est de petite taille et maintient de l'emploi localement.

    Après avoir démarré les livraisons sous un préau prêté par la commune de Bais puis dans le garage d'un Amapien, aujourd'hui nous avons un espace dédié à l'AMAP au «  poulailler»...C'est convivial, l'été on peut même y rester pour partager un repas et discuter de l'évolution de notre AMAP  !
    Lors de nos rencontres (réunions, fermes-ouvertes...), la convivialité est de mise  ; nous découvrons la spécificité de chacun... Et les choix et difficultés de chaque métier. Ainsi, Thierry explique qu'il utilise les services d'un abattoir proche qui est de petite taille et maintient de l'emploi localement.

    Les producteurs

    -------------------------------------------------------------------------------

    DOCUMENTS A TELECHARGER

       Le contrat Charte

    -------------------------------------------------------------------------------

     

     

    Contactez l'amap

    Vous pouvez nous contacter par mel à l'adresse suivante : potage.amap53@laposte.net